WHAT CAN WE HELP YOU FIND?

Aller au contenu

LES FAITS

Entre 19 000 et 21 000 personnes vivent avec le VIH en Ontario.

Le nombre de personnes vivant avec le VIH en Ontario a augmenté, au cours de la dernière décennie. Cela est une conséquence de l’amélioration des traitements contre le VIH, de l’espérance de vie plus longue, de la migration de personnes en Ontario, de même que de nouveaux cas diagnostiqués.

Le dépistage du VIH chez les femmes a diminué de 23% dans la province en 2020

Approximativement 4 288 femmes vivent en Ontario avec une infection au VIH diagnostiquée.

Chaque année, les femmes représentent entre 20% et 25% des nouveaux diagnostics de VIH en Ontario.

Remarque sur les données 2020...

Le dépistage du VIH a diminué de 23% pendant la pandémie de COVID-19 – ce qui a pu contribuer à réduire le nombre de nouveaux diagnostics par rapport à ce qu’on aurait autrement déclaré. Par conséquent, les nouvelles données de 2020 sont à examiner avec prudence. Pour en savoir plus sur l’interprétation des données de 2020, lire le billet de blogue de l’OHESI intitulé « Impact de la pandémie de COVID-19 sur le dépistage et le diagnostic du VIH en Ontario », sur le site Web ohesi.ca.

LES FEMMES ET LES NOUVEAUX DIAGNOSTICS DE VIH EN ONTARIO

Icon of connected dots in a circle

Plus de la moitié

En 2019, les femmes africaines, caraïbéennes et noires (ACN) vivant représentaient presque 60 % des nouveaux diagnostics d’infection au VIH chez les femmes de l’Ontario, alors qu’elles ne constituaient que 5 % du nombre total de femmes dans la province.

OHESI: HIV Diagnoses in Ontario, 2019 (2021)

Parmi les premiers diagnostics de VIH chez les femmes en Ontario en 2020, 44 % d'entre eux concernaient des femmes ACN.

OHESI: A Snapshot of HIV Diagnoses and the HIV Care Cascade Among Women In Ontario (2022) 
Icon of a feather in a circle
Presque
%

Des nouveaux diagnostics de VIH chez les femmes en 2020 étaient autochtones.

OHESI: A Snapshot of HIV Diagnoses and the HIV Care Cascade Among Women In Ontario (2022)
Gender symbols intertwined icon
x

Les femmes trans en Ontario sont 10 fois plus susceptibles de déclarer avoir été diagnostiquées d’une infection au VIH, en comparaison avec l’ensemble des personnes de l’Ontario.
OHESI: Women & HIV in Ontario, 2019 (2021)

Syringe icon
%

Parmi les nouveaux diagnostics d’infection au VIH déclarés en 2019, 21 % ont été attribués à l’injection de drogues parmi les femmes, et 11 % à l’injection de drogues parmi les hommes.

OHESI: HIV Diagnoses in Ontario, 2019 (2021)

ZOOM SUR DES EXPÉRIENCES DE FEMMES

« La stigmatisation du VIH affecte la qualité de vie, les occasions de soins de santé reçues et demandées, et le bien-être psychologique des femmes séropositives au VIH. »


— Une intervenante de soutien. Les femmes, le VIH et la stigmatisation : une trousse d’outils pour créer des espaces accueillants

Ressources utiles

Désolé, nous n'avons trouvé aucun message. S'il vous plaît, essayez une recherche différente.

WHAT CAN WE HELP YOU FIND?

X