WHAT CAN WE HELP YOU FIND?

Aller au contenu

L’autodépistage du VIH et les femmes

Le test d’autodépistage du VIH a été approuvé au Canada le 3 novembre 2020. Contrairement aux autres types de tests de dépistage du VIH, on le fait soi-même, comme un test de grossesse à domicile. Cela signifie que vous suivez les instructions pour prélever votre échantillon de sang, effectuer le dépistage et interpréter vous-même le résultat.

Le Processus

Le processus est similaire à celui utilisé dans le *Test au point de service que vous avez peut-être obtenu dans une clinique d’ITSS, une clinique de planification familiale ou un service de dépistage de proximité. Le test d’autodépistage permet de dépister le VIH; si son résultat est positif, il doit être confirmé par un test sanguin standard. Le résultat de l’autodépistage est directement dans vos mains, donc privé, mais un résultat positif à un test de confirmation sera communiqué à la santé publique. Si votre test est positif, il est important d’obtenir un traitement et des soins peu de temps après votre résultat positif, car commencer un traitement contre le VIH immédiatement est bénéfique pour votre santé à long terme. Si vous préférez, vous pouvez obtenir un test de confirmation dans un centre de dépistage anonyme du VIH, où votre résultat demeure anonyme. Lorsque vous aurez décidé d’obtenir un traitement et des soins, votre prestataire de soins demandera un test nominatif pour votre dossier médical.

whai-icon-selftesting-process

Se procurer un test d’autodépistage

Le test d’autodépistage du VIH peut être acheté en ligne sur le site www.insti.comce lien ouvre une nouvelle page et sera également offert d’ici quelque temps en pharmacie et dans d’autres points de vente au détail. De plus, des trousses d’autodépistage sont disponibles gratuitement dans le cadre de deux projets de recherche sur l’autodépistage du VIH :

whai-icon-self-testing-03

GetaKit

un projet provincial amorcé depuis juillet 2020 dans plusieurs sites en Ontario.

whai-icon-selftesting-imaready

I'm Ready

un projet national prévu à compter de 2021, qui aura aussi plusieurs sites en Ontario.

D’autres informations sur ces programmes seront publiées au fur et à mesure.
Pour voir comment l’autotest pour le VIH fonctionne, visionnez cette courte vidéo.

Quel est le meilleur moment pour un dépistage du VIH?

Que vous utilisiez l’autodépistage du VIH ou un autre type de test, il est important de noter que le VIH ne devient pas toujours dépistable immédiatement après une exposition ou une exposition potentielle au VIH.

• En Ontario, il est recommandé de se faire dépister le plus tôt possible après une exposition au VIH (environ 3 semaines après l’exposition).

 

• Si le résultat de ce dépistage est négatif, il est recommandé de faire un autre dépistage 6 semaines après l’exposition, et un troisième dépistage à 3 mois.

 

• Si le résultat du dépistage à 3 mois est négatif, cela confirme que vous n’avez pas contracté le VIH lors de cette exposition précise.

Pourquoi l’autodépistage du VIH est-il important pour les femmes?

L’autodépistage du VIH est une nouveauté prometteuse. Il permet de se dépister pour le VIH dans un cadre privé, ou avec le soutien d’une personne de confiance. Il peut être un outil qui améliore l’autonomie de la femme et lui permet de prendre le contrôle de sa santé, d’obtenir des soins et du soutien, ou de faire des choix pour prévenir le VIH et s’assurer de vivre longtemps et en bonne santé. Pour les femmes qui rencontrent des obstacles au dépistage du VIH à cause de discrimination fondée sur le genre, ou d’obstacles sociaux, économiques et géographiques, cet outil peut offrir un meilleur accès au dépistage et un meilleur contrôle de leur santé. Il peut également offrir l’occasion aux femmes d’être mise en contact plus tôt avec des soins, tout en leur donnant un contrôle pour prendre des décisions qui ont un impact sur leurs soins de santé.  

 

 

selftesting-empower

Quelles préoccupations sont liées à l’autodépistage, pour les femmes?

Même si l’autodépistage du VIH est un outil plein de potentiel pour de nombreuses femmes, il existe également des préoccupations dont il est important d’être consciente. Actuellement, la disponibilité gratuite de cet autotest est limitée; les personnes doivent l’acheter auprès du fabricant. D’autres options sont possibles, notamment les deux projets de recherche qui le fourniront gratuitement. Le coût et la nécessité de participer à la recherche peuvent être des obstacles à l’accès au test pour certaines personnes.

 

Dans certains cas, on craint que des femmes puissent subir des pressions pour faire un autodépistage du VIH. Cette inquiétude a été exprimée par des travailleuse(-eur)s du sexe et des personnes confrontées à la violence fondée sur le genre ou à des situations dans lesquelles elles peuvent être contraintes ou forcées de passer le test, par la violence physique ou la menace de perdre un soutien financier, leur logement ou d’autres types de soutien.  

 

Par ailleurs, il peut être très difficile sur le plan émotionnel de passer un test de dépistage du VIH. Le counseling avant et après le test, la référence vers un test de confirmation et les liens avec les soins sont des éléments importants du processus de dépistage. L’absence de ces éléments dans l’autodépistage du VIH suscite certaines inquiétudes.  

 

Que vous soyez un-e professionnel-le de la santé ou du service social, ou que vous ayez un-e ami-e intéressé-e par l’autodépistage du VIH, il est important de nous soutenions mutuellement et de nous assurer de connaître toutes les informations. Pour plus d’informations sur le fonctionnement du test, son résultat, son exactitude, les endroits où obtenir un test de confirmation de suivi, les endroits où prendre contact avec des soins, et les recherches sur le test, consultez ces liens :

 

whai-icon-selftesting-concerns

 

X